Bienvenue sur le nouveau site internet de l'UNPR-B. Ce site est le vôtre! Toutes suggestions quant à son amélioration seraient la bienvenue.

Partenaires

De sa création en décembre 2005 à nos jours, l’UNPRB a bénéficié de l’appui technique et financier de plusieurs partenaires techniques et financiers dans la réalisation de ses plans d’actions annuels, biennaux et triennaux. Parmi ces partenaires, on peut citer :

 – INTERMON OXFAM : https://www.oxfamintermon.org/

 – CISV: https://www.cisvwaterloo.org/

 – VECO WA: https://westafrica.rikolto.org/

 – PDA / GIZ : http://www.giz-pda.net/fr/

 – ATP

 – TRIAS

 – SICAREX/AGRA

 – Autres Partenariats

Les Acquis majeurs issus des différents partenariats :

 

I – Le Partenariat avec INTERMON OXFAM :

INTERMON OXFAM est une ONG de solidarité internationale Espagnole qui intervient dans plusieurs payses africaines dont le Burkina. Pour d’amples informations sur INTERMON OXFAM cliquez sur le lien suivant : www.oxfam.org//fr.

Le partenariat entre l’UNPRB et INTERMON OXFAM date de 2006. Grace à ce partenariat l’UNPRB a déjà exécuté quatre (4) projets importants et le cinquième est en cours présentement :

1.1. Titre et numéro du projet : N° 6161 – « PROMOTION DU RIZ LOCAL ».

Ce projet a été exécuté en collaboration avec le Réseau de Communication, d’Information et de Formation des Femmes dans les ONG (RECIF/ONG) et le Réseau des Femmes Africaines Economistes (REFAE).

¤ Zones d’intervention : Bagré, Sourou, Kadiogo et Boulgou

¤Les actions réalisées :

– appui institutionnel à l’UNPRB (équipement, élaboration d’un manuel de procédure ; fonctionnement) ;

– renforcement des capacités des producteurs membres à la base : formations de 100 personnes dont 62 femmes et 38 hommes dans le domaine de la gestion des normes et qualités, du marketing, et des voyages d’échanges de 10 étuveuses de Ouaga au Sourou et à Mogtédo ;

– Renforcement des capacités organisationnelles des étuveuses de la province du Kadiogo (une association de femmes étuveuses de riz local a été mise en place au Kadiogo et fut reconnue sous le récépissé N°2008 00000259/ MATD/RCEN/PKAD/HC/SG/DASE) ;

– mise en relation des étuveuses du Kadiogo avec les producteurs de riz de Niassan (vallée du Sourou) pour fciliter l’approvisionnement de celles-ci en paddy ;

– publication de deux articles dans les journaux sur la commercialisation et la consommation du riz local ;

– réalisation et diffusion de deux (2) émissions radio en langues nationales mooré et dioula pour sensibiliser la population à la consommation du riz local ;

– réalisation de deux (2) spots publicitaires pour appuyer les journées promotionnelles des produits locaux ;

1.2. Titre et numéro du projet : N° : 6325 –  » Appui à la Valorisation du Riz Local produit sur les Grandes Plaines « 

 

Ce projet a été exécuté en collaboration avec le RECIF/ONG et le REFAE

¤ Zones d’intervention : Bagré, Sourou, Douna, Ouagadougou.

¤ Actions réalisées dans le cadre du projet n° 6325 :

– renforcement des capacités techniques des producteurs membres de l’UNPRB : 22 personnes formées dont 05 femmes en technique de communication et de plaidoyer, en technique de marketing et normes et qualités, et 100 femmes formées en stratégie de commercialisation groupée ;

– octroi de 02 tonnes de semences améliorées à 70 producteurs dont 16 femmes ;

– organisation d’un voyage d’échanges de 08 étuveuses soit 02 issues de chacune des plaines du Sourou, Bagré, Douna et Ouagadougou dans les plaines de Banzon, Bama et Mogtédo.

– renforcement des capacités matérielles des étuveuses de Bagré et du Sourou (décortiqueuse, trieuse), des comités de gestion des équipements ont été mise en place et formés à l’entretien des équipements fournis ;

– réalisation d’une émission télévisée en collaboration avec un nutritionniste, la CPF, la LCB, et SEDELAN sur la qualité, les variétés et les possibilités de transformation du riz local ;

– participation aux journées promotionnelles annuelles : 33 personnes au total dont 20 femmes

1.3. Titre et numéro du projet : N° 6922 –  » Plaidoyer des Organisations Paysannes du Faso pour une exploitation agricole familiale forte et constructive  »

Ce Projet a été exécuté en collaboration avec la Confédération Paysanne du Faso (CPF)

¤ Zones d’intervention : Bagré.

¤ Actions réalisées au titre du projet N° 6922 :

– construction et équipements d’un complexe d’étuvage à Bagré (bâtiments, fours, marmites, trieuse) ;

– formation des trente (30) étuveuses à l’utilisation du matériel d’étuvage acquis ;

– réalisation d’un voyage d’échanges à Bolgatanga au Ghana (10 personnes) pour s’inspirer de l’expérience de l’association SMA ;

– participation à la 5ème FARA (Forum Africain pour la Recherche Agricole), tenue au Burkina du 19 au 24 Juillet 2010 ;

– participation aux journées promotionnelles de produits locaux.

1.4. Titre et numéro du Projet : N° 6568 –  » Appui à la Production et à la Transformation du Riz sur les Plaines de Bagré et du Sourou « 

 

¤ Zones d’intervention : Sourou et Bagré.

¤ Actions réalisées au titre du projet N° 6568 :

– appui à la production de semences améliorées de riz ;

– appui à la production de fumure organique (23 producteurs et 2 productrices) ;

– construction d’un complexe d’étuvage équipé à Niassan (Sourou) et à Bagré ;

– renforcement des capacités matérielles des étuveuses de Bagré et du Sourou (octroi de 1 décortiqueuse, et 02 trieuses, fours, marmites aux étuveuses) ;

– organisation de voyages d’échanges des étuveuses deNiassan et du Sourou à Mogtédo ;

– construction de 10 aires de séchage à Bagré ;

– renforcement des capacités techniques des étuveuses sur les techniques d’étuvage et les bonnes pratiques d’hygiène au sein du centre d’étuvage ;

– réalisation d’une étude du marché du riz local ;

– mise en place de trois (3) fonds de garanti pour le soutien à la production et à la commercialisation du riz : (i) au profit de l’Union des Producteurs de la vallée du Sourou (UPRVS) pour un montant de 10 000 000 F CFA, (ii) au profit des étuveuses du Sourou pour un montant de 12 000 000 F CFA, et (iii) au profit des étuveuses de Bagré pour un montant de 12 000 000 F CFA ;

– confection d’emballages au profit de l’ensemble des unions des étuveuses de Bagré et du Sourou ;

– organisation d’un voyage d’échanges des producteurs et étuveuses du Sourou et de bagré à Bama ;

– appui au processus de mise en place de l’Union Nationale des Etuveuses de Riz du Burkina ;

– renforcement des capacités de communication et appui à l’organisation de rencontres entre l’UNPRB et ses membres à la base.

1.5. Titre du projet : Projet d’Appui à la Valorisation de Produits Agricoles Locaux (PAVPAL)

¤ Zones d’intervention : Sourou Douna et Banzon.

¤ Actions en cours de réalisation au titre de PAVAL

II – Le Partenariat avec le CISV

La Communauté Engagement Service Volontaire (CISV) est une ONG italienne de solidarité internationale intervenant dans plusieurs pays d’Afrique dont le Burkina Faso, le Mali, le Sénégal, le Benin, la Guinée Conakry, le Niger, le Burundi, etc. Pour avoir davantage d’informations sur la CISV et ses actions, sur le lien suivant : www.villedeouahigouya.org

Le partenariat entre l’UNPRB et le CISV date de 2010. A ce jour deux partenariats importants ont été exécutés.

2.1 – Le Projet  » Facilité Alimentaire ou Food Facility  » entre Janvier 2010 et Octobre 2011

 

Grâce à ce projet cofinancé par l’Union Européenne (UE) pour une durée de 22 mois, en vue d’atténuer la vulnérabilité des ménages ruraux face à la volatilité des prix sur le marché l’UNPRB a réalisé plusieurs activités au profit des producteurs de riz de Bama et de Founzan.

¤ Zones d’intervention du projet : Bama et Founzan

¤ Actions réalisées au titre du Food Facility :

– distribution de 12 500 kg de semences améliorées aux producteurs subventionnées à hauteur de 75% par l’UE (les producteurs ont remboursé à leur union 25% des coûts d’achat des intrants pour se constituer un fonds de roulement) ;

– distribution de 2 400 kg de semences de base subventionnées à hauteur de 75% (les semenciers ont remboursé 25% des coûts d’achat des semences de base) pour accroitre le niveau de production des semences commerciales de riz améliorées ;

– distribution de petits matériels agricoles aux promoteurs de compost : 200 pelles, 200 pioches, 200 fourches ;

– fourniture de 20 Tonnes de ciment aux producteurs de compost pour stabiliser les parois des fosses de compostage ;

– construction de deux magasins de stockage dont un de 80 T et un de 40 T à Bama ;

– distribution aux producteurs de riz de 16 850 kg et 13 850 kg respectivement d’engrais NPK et UREE ;

– organisation de quatre (4) sessions de formation sur des thèmes divers : Techniques de production de semences, techniques d’enfouissement des engrais et de compostage, gestion et vie coopérative, fonctionnement des comités de warrantage ;

– organisation d’un voyage d’étude sur l’expérience de la pratique du warrantage à Founzan ;

– mise à la disposition des coopérateurs de treize charrettes ;

– mise en place d’une équipe projet à Bama et à Fouzan (1 agronome, 2 animateurs recrutés et 8 animateurs (endogènes) ;

– suivi- appui aux producteurs par l’équipe technique UNPR-B et celle des OPR ;

– deux sessions de formation spécifiques au profit des Animateurs et des producteurs ;

– construction d’un magasin de 40Tonnes ;

– 850kg NPK et 2500kg Urée distribués aux coopérateurs

2.2 – Le Projet de réhabilitation des barrages et de renforcement des capacités des acteurs de la filière riz de Boulbi et de Mogtédo

 

Grâce à ce projet financé par le Coopération Suisse, la CISV a contribué à la réhabilitation partielle des barrages de Boubli et de Mogtédo et au renforcement des capacités techniques et matérielles des OPR de ces deux localités. Sur la base du même projet et en collaboration avec le CIR-B, la CISV a octroyé un financement à l’UNRPB pour la réalisation d’une étude diagnostique organisationnelle et institutionnelle et l’élaboration d’un plan d’actions stratégique quinquennal ». Le plan stratégique assorti de ce diagnostic et validé lors de l’AG UNPRB tenue les 18 et 19 décembre 2013 à Ouagadougou, constitue le document de référence de l’UNPRB pour ses interventions d’ici fin 2018.

III – Le Partenariat avec la Représentation VECO en Afrique de l’Ouest (VECO WA)

VECO est une ONG de solidarité Belge intervenant dans plusieurs pays africains dont le Bénin, le Burkina, le Mali, le Niger, le Sénégal, le Ghana, etc. Pour d’amples informations sur VECO cliquez sur le lien suivant : http://fr.veco-ngo.org/

Le partenariat entre l’UNPRB et VECO WA a débuté en 2011 et depuis, il a connu quatre phases successives.

3.1 – Première phase :

¤ Zones d’intervention : Douna, Bama, Banzon, Sourou

¤ Actions réalisées au cours de la première phase :

– formation des producteurs semenciers sur la nouvelle politique semencière adoptée par le Gouvernement du Faso ;

– acquisition de matériels d’étuvage au profit des femmes étuveuses de Douna et de Banzon ;

– organisation d’un voyage d’échanges des étuveuses de Douna à Bama (05 femmes) durant 02 jours ;

– organisation d’un cadre de dialogue entre les producteurs, les étuveuses et les Partenaires Techniques et Financiers pour harmoniser le financement des interventions ;

– dynamisation du cadre de concertation multi acteurs du riz ;

– suivi terrain/Coordination de la mise en œuvre des activités et collecte des données pour le rapportage.

3.2 – Deuxième phase :

¤ Zones d’intervention : Banzon et Douna

¤ Actions Réalisées au cours de la deuxième phase :

– formation de 09 producteurs semenciers sur les semences adaptées aux changements climatiques ;

– organisation d’un voyage d’échanges de participants dont 06 étuveuses, 02 producteurs et un technicien à Glazoué au Bénin ;

– réalisation de deux études dont un diagnostic de la rizerie de Gouran pour une gouvernance associée entre l »AMVS et l’UNPRB et une étude sur la rentabilité du riz étuvé au profit des étuveuses ;

– élaboration d’un business plan au profit des étuveuses de Douna et Banzon pour faciliter l’accès au crédit, et la réalisation d’un plan d’affaire pour les productrices du bas fond rizicole de Zoaga dans la région du Centre-Est ;

– renforcement des capacités de décorticage des étuveuses de Banzon (achat d’une décortiqueuse au profit des étuveuses de Banzon) ;

– renforcement des capacités techniques des étuveuses à travers leur formation à la confection de briquettes à base de balles de riz. Ces briquettes sont utilisées pour l’étuvage du riz ;

– organisation d’un cadre de dialogue multi acteurs.

3.3 – Troisième phase :

¤ Zones d’intervention : Banzon et Douna

¤ Actions réalisées au cours de la troisième phase :

– formation de 30 producteurs sur le Système de Riziculture Intensif (SRI) ;

– formation de 30 producteurs sur le Placement Profond de l’Urée (PPU) ;

– réalisation d’une étude sur les pertes post-récolte – Cas du Riz ;

– renforcement des capacités des étuveuses de Douna : (i) formation de 60 femmes sur la gestion des stocks, et la tenue des documents de gestion : (ii) formation de 20 femmes en esprit entrepreneurial suivant la démarche du GERME (Gérer mieux mon entreprise) ; (iii) actualisation et la formation de 20 femmes sur le plan d’affaire de Douna ; (iv) formation sur les techniques de négociation, de ventes groupée et sur formulation des contrats d’achat/vente ;

– articipation aux journées promotionnelles des produits locaux ;

– organisation d’un cadre de concertation des multi acteurs autour de la filière riz du Burkina Faso ;

– tenue d’un cadre de concertation multi acteurs du riz (paddy et étuvé) à Douna.

IV – Le Partenariat avec le PDA/GIZ

Le programme de développement Agricole (PDA) constitue le volet agricole de la coopération Allemande (GIZ) au Burkina Faso. Il intervient dans les régions de l’Est, du Sud-ouest et dans la Province de la Sissili (Centre-ouest) pour la production primaire et dans les grands centres de production, de transformation et de commercialisation du Burkina Faso. Il appuie le développement de 4 filières spécifiques (Riz, Manioc, Sésame et Anacarde). L’actuel programme démarré en aout 2013 est en cours jusqu’en juillet 2016. Pour plus d’information sur le PDA, cliquez sur le lien suivant : www.pda.bf

La collaboration entre l’UNPRB et le PDA/GIZ a démarré à partir de 2011.

¤ Zones d’intervention : Ioba, Bougouriba et Sissili

¤ Actions réalisées :

– appui à l’organisation et à la structuration des organisations des producteurs de riz dans les provinces de la Bougouriba, du Ioba, du Noubiel et de la Sissili : mise en place d’union des producteurs de riz dans chacune des provinces et accompagnement pour leur reconnaissance au sein de l’UNPR-B (les unions du Ioba et de la Bougouriba, du Ioba, du Numbiel et de la Sissili sont désormais membres de L’UNPRB) ;

– appui à l’UNPR-B dans l’organisation de sessions de formation sur les itinéraires techniques du riz, les techniques post-récoltes, les techniques de productions semencières et les gestions des équipements au profit des nouvelles unions provinciales de riz mis en place ;

– appui à la participation du Président de l’UNPRB à la foire internationale  » AGRITECHNICA  » en Allemagne du 11 au 16 Novembre 2013.

V – Le Partenariat avec ATP

Le partenariat entre l’UNPRB et ATP a consisté en des appuis ponctuels qui se présentent comme suit :

– Appui à la mise en place de l’Union Nationale des Étuveuses de Riz ;

-. Formations des membres de l’UNPRB en SRI.

ATP s’étant retirée du Burkina, ce partenariat s’est interrompu.

VI – Le Partenariat avec TRIAS

TRIAS est une ONG de solidarité Belge intervenant dans plusieurs pays africains dont le Ghana et le Burkina Faso. Pour d’amples informations sur TRIAS cliquez sur le lien suivant : http://triasngo.org

Le partenariat entre l’UNPRB et TRIAS a débuté au cours du premier trimestre de l’année 2014.

¤ Zones cibles : Province du Sanmatenga. Une seconde zone d’intervention est en cours d’identification.

¤ Actions menées dans la province du Sanmatenga :

– conduite d’une action d’expérimentation des techniques culturales du riz suivant le Système de riziculture intensif (SRI) et du Placement profond de l’Urée au sein de la Coopérative des Producteurs de Riz de Louda (COPERLO) ;

– formation de 30 producteurs riz et de 3 agents de la Direction Provinciale de l’Agriculture et de la Sécurité Alimentaire (DPASA) du Sanmatenga ;

– fourniture de semences de riz et d’engrais NPK et Urée pour la mise en place des parcelles d’essais sur le riz ;

– appui – accompagnement des producteurs expérimentateurs par les responsables de l’UNPRB et un consultant indépendant, spécialiste en SRI et PPU.

VII – Le Partenariat avec SICAREX / AGRA

VIII – Autres Partenariats

– Acquis majeurs issus des différents partenariats

Depuis sa création, l’UNPRB a bénéficié de l’appui de plusieurs partenaires qui lui ont permis de rendre services à ses membres à la base. Ces appuis techniques et financiers ont contribué à la visibilité de l’UNPRB. L’étude diagnostique qui a fait ressortir les forces et les faiblesses de l’UNPRB est un document de base qui servira de guide pour la programmation des actions qui seront menées à la base pour une meilleure prise en compte des préoccupations des membres.

1 – Sur le plan de la représentation et de la défense des membres

Renforcement des capacités de fonctionnement de l’UNPRB ;

Maintien d’un personnel permanent au siège grâce au payement des salaires et du fonctionnement ;

Acquisition d’équipements informatiques et de mobiliers de bureau disponibles ;

Élargissement des zones d’intervention de l’UNPRB par la prise en compte des producteurs des bas-fonds et l’augmentation du nombre de membres de l’UNPRB ;

Renforcement de la collaboration entre les acteurs de la filière riz grâce au cadre de dialogue instauré ;

Renforcement des capacités de représentativité de l’UNPRB (elle est membre de la CPF, du CIR-B et du CRCOPR) et de participation aux rencontres nationales et internationales ;

Existence d’un diagnostic organisationnel / institutionnel et d’un plan d’actions stratégique quinquennal UNPRB pour la période 2014 – 2018 ;

Participation active au forum national sur la commercialisation du riz ;

2 – Sur le Plan des services aux membres

Facilitation de l’accès des membres au crédit grâce au fonds de garanti pour leur approvisionnement en intrants et la commercialisation du paddy ; Renforcement des capacités techniques, organisationnelles et de gestion des membres via des formations thématiques et des voyages d’échanges

Construction de centre d’étuvage pour les femmes ;

Participation des membres aux foires nationales et internationales ;

Construction de magasins de stockage au profit des OPR

Réalisation d’études (marché du riz local, rentabilité du riz, business plan, etc. ;

Renforcement des capacités de production des membres à la base ;